A Chenôve, le nouveau centre culturel et de rencontre donne le “la” de la transformation de la ville

Les 13 et 14 septembre dernier, après deux ans de travaux, le Cèdre, centre culturel et de rencontres de Chenôve, ouvrait ses portes aux habitants. Equipement phare de l’ambitieux programme de renouvellement urbain initié par le maire, cet espace dessine les contours d’un cœur de ville renouvelé, ouvert et dynamique.

Pourquoi ?

L’idée du Cèdre est née du programme de renouvellement urbain. Cet équipement était structurant sur le plan culturel, mais aussi en matière d’attractivité. Pour ces deux raisons, il est très vite devenu l’une des pièces maîtresses du nouveau centre-ville.

Comment ?

Le Cèdre a été conçu comme un espace pluridisciplinaire pouvant accueillir des lieux de travail, de répétition, et de représentation de qualité, avec :

  • Une salle de spectacle
  • Le conservatoire de musique et de danse
  • Une bibliothèque dédiée aux pratiques artistiques
  • La salle de répétition de la musique municipale
  • Une unité de production vidéo
  • La Direction des Affaires Culturelles de la municipalité

La dimension de rencontre et de bien-être était primordiale. Les architectes ont donc imaginé un hall accueillant et chaleureux pour que chacun puisse s’approprier ce nouvel espace.

Quel bilan ?

Plus de 3000 personnes se sont déplacées lors de l’inauguration, et les espaces de travail comme la salle de spectacle ont soulevé un grand enthousiasme. Le premier concert a fait salle comble, et Ibrahim Maalouf, qui inaugurait la scène, a salué l’acoustique exceptionnelle du lieu. Pour l’instant, aucune fausse note !

Le projet en photos

 

L’interview de Jean Esmonin, maire de Chenôve

jean-esmonin-maire-chenoveVous avez souhaité que le centre culturel soit l’un des piliers du projet de renouvellement urbain, pourquoi ?
Jean Esmonin : Le centre culturel et de rencontres symbolise parfaitement, que ce soit dans sa conception contemporaine ou dans sa finalité, le changement de visage et d’image de notre ville. Son ouverture en plein cœur de ville – ce qui est particulièrement rare pour un équipement de ce type – marque véritablement un tournant dans l’histoire de notre commune. Le Cèdre inscrit pleinement Chenôve dans le XXIe siècle !

Comment avez-vous associé les Cheneveliers à la création de ce nouvel espace ? 
J.E. : Tout au long du Programme de renouvellement urbain, nous avons, en premier lieu, consulté l’ensemble des habitants et je peux vous dire que les réunions devant dessiner les contours de notre ville ont mobilisé, à chaque fois, des centaines de personnes. C’est ainsi, pour eux mais aussi avec eux, que nous avons profondément métamorphosé la 2e ville de l’agglomération dijonnaise. Aussi ont-ils dès l’origine été associés à la création de notre Centre. Ensuite, j’ai souhaité que, lors de l’inauguration, les véritables vedettes soient les Cheneveliers eux-mêmes, pour lesquels des tarifs préférentiels ont été mis en place pour les concerts et spectacles 

C’est un centre culturel et de rencontres. En quoi cet intitulé atypique change la nature du lieu ?
J.E. : Le Cèdre se caractérise par une modularité exemplaire. Il comprend une salle de spectacle magnifique de 700 places assises (1100 debout), mais nombre d’autres salles pour accueillir, en résidence, les 500 élèves de notre Conservatoire de musique et de danse, la Musique municipale ainsi qu’une compagnie de danse hip hop, Figure2’Style. Mais il peut également se transformer pour accueillir tous types de séminaires et de colloques. Le Cèdre est ainsi un arbre multiculturel mais aussi un formidable vecteur d’attractivité. Cet instrument possède plusieurs cordes à son arc.

Le nom qu’on attribue à un lieu comme celui-ci porte en lui attentes et promesses. Comment avec-vous choisi « Le Cèdre » ?
J.E. : Nous l’avons dénommé ainsi parce qu’à quelques pas, en plein cœur de ville également, se trouve l’arbre emblématique et multicentenaire de Chenôve… qui n’est autre qu’un cèdre. Et le Cèdre du Liban symbolise la liberté et l’espoir. Aussi, ce nom, pour lequel les habitants ont également été consultés, s’imposait de lui-même !   

Les bureaux de la Direction des Affaires Culturelles de Chenôve sont désormais installés au sein du Cèdre. Est-ce un choix politique ?
J.E. : Le Cèdre, dont la Ville a souhaité conserver la gestion afin que nos concitoyens en soient les premiers bénéficiaires, est, de facto, devenu l’équipement majeur de la politique culturelle de Chenôve. Aussi était-il important que la Direction des Affaires Culturelles y prenne toute sa place. C’est, là aussi, un signe fort de la place qu’occupe la culture dans l’action municipale. La démocratisation culturelle à Chenôve représente l’un des piliers du Vivre Ensemble qui nous tient tant à cœur.

L’inauguration du Cèdre a eu lieu le 13 septembre dernier. Quel souvenir garderez-vous de ce moment fondateur ?
J.E. : Cette inauguration, qui a rassemblé plus de 3000 personnes, s’est apparentée à un moment festif d’une rare intensité. Ce fut un événement fédérateur pour tous les Cheneveliers. Dix ans après la première opération de renouvellement urbain – et après plus de 2 ans de travaux pour sa propre édification – la mise en musique du Cèdre restera longtemps gravée dans ma mémoire. Tout comme les sourires et les très nombreux messages de félicitation des Cheneveliers qui découvraient notre salle de spectacle en forme de théâtre à l’italienne !

Témoignage de Martine, mère de famille

“Le 13 septembre, pour l’inauguration, je me suis rendue par curiosité au Cèdre pour voir ce qu’il y avait réellement derrière les façades modernes. J’ai été enchantée par la grande salle de spectacle mais aussi par tout le potentiel de ce bâtiment. Et puis, lorsque mon fils m’a dit que, pour ses activités périscolaires, il allait dans une salle de danse du Cèdre pour faire du Hip Hop, je dois vous dire que j’ai été là aussi très surprise. C’est très bien d’ouvrir ce Centre aux élèves de Chenôve !”

Fiche d'identité de la communeLe projet en chiffresPour aller plus loin
  • Commune : Chenôve
  • Département : Côte d’Or (21)
  • Région : Bourgogne
  • Population : 14 000 habitants
  • Maire : Jean Esmonin (PS)
  • Site internet : www.ville-chenove.fr
  • 13 millions d’euros (dont 6 à la charge de la ville)
  • 1100 places debout et 700 assises
  • 211 m2 de superficie pour la scène
  • 25 entreprises dont 20 de Côte d’Or ont participé aux travaux
  • 5000 m2 d’espace en tout
  • 2 étages : le premier est occupé par la musique municipale et la Direction des Affaires Culturelles et le second par deux salles de danse et une bibliothèque

Publié dans :