Skip to content

Du Comité Jeune à une vraie politique « jeunesse », Allonnes donne la parole aux 13-25 ans

Elu maire d’Allonnes en 2008, Gilles Leproust, très attaché à la démocratie participative, met en place un Comité Jeune qui s’essaie, réalise quelques projets puis s’essouffle. Pour fonctionner, un dispositif qui place la jeunesse au cœur de son action nécessite du temps, de l’énergie, de la réflexion et des moyens spécifiques. En 2014, Allonnes décide de relever le défi et de lui donner une impulsion nouvelle.

Pourquoi ?

Allonnes est une ville résolument engagée dans le processus de démocratie participative. L’équipe municipale était déterminée à faire vivre une instance prenant en compte les attentes spécifiques des jeunes et leur permettant de prendre part réellement à la vie municipale.

Comment ?

Une enquête réalisée par le comité de pilotage du Comité Jeune Allonnes et un diagnostic éducatif local ont permis d’élargir la tranche d’âge du CJA aux jeunes dès 13 ans et jusqu’à 25 ans.

Une charte a ensuite été élaborée pour réaffirmer les missions du conseil :

  • améliorer le dialogue et la connaissance entre jeunes et adultes
  • retenir le point de vue des jeunes sur la marche de la ville de façon à ce qu’ils puissent participer à la vie municipale
  • meilleure prise en considération des besoins et des attentes des jeunes
  • être un espace de proposition et de réalisation de projets comme éléments de réponse à ces besoins
  • le CJA est un espace de formation de citoyens et d’acquisitions de compétences

Enfin, une animatrice à temps plein a été recrutée, pour organiser les rencontres bi-mensuelles, coordonner les activités du Conseil et accompagner les jeunes dans leurs projets. Le CJA bénéficie d’outils de communication spécifiques, qui correspondent aux modes d’échanges des jeunes : une page facebook et un blog dédié.

Quel bilan ?

Le groupe de jeunes investi dans le conseil découvre les rouages de la vie municipale, apprend à travailler ensemble et définit ses priorités. Ils ont choisi de mener à bien trois projets : la mise en place d’un parrainage élus/jeunes, l’organisation d’une soirée jeunes talents, et la préparation d’un voyage humanitaire au Sénégal.
Il faut que les élus, les services et les jeunes trouvent une manière de travailler ensemble, sans que les uns pensent ou fassent les choses à la place des autres. Il est également important que le Comité Jeune Allonnes puisse bénéficier d’une prise en compte transversale par les services et prenne part aux projets de la Mairie. Ce sont les deux enjeux majeurs qui conditionnent, à long terme, la réussite du CJA.

 

Le projet en photos

 

L’interview de Yves Berthelin, adjoint au Maire, chargé de la démocratie locale


berthelinComme dans beaucoup de villes, le Comité Jeune Allonnes a été installé en 2008, puis a vu ses projets s’essouffler. A l’aube de la nouvelle mandature, vous avez fait le choix de mettre un coup d’accélérateur sur ce dispositif, pourquoi ? 
Yves Berthelin : Les dernières élections municipales à Allonnes ont montré une abstention très forte, particulièrement chez les jeunes. Ils se sentent déconnectés de la chose publique. Il faut aller à leur rencontre, écouter ce qu’ils ont à nous dire, et leur donner leur juste place dans la vie de la commune. Nous, les élus, nous ne sommes que de passage aux commandes de la ville. Les jeunes sont les citoyens en responsabilité de demain.

Aujourd’hui, comment souhaitez-vous que le CJA s’inscrive dans la politique jeunesse d’Allonnes ? 
Y.B. : Le CJA travaille en lien avec le service jeunesse. Mais il est rattaché à la démocratie locale. C’est essentiel. Le CJA, c’est une porte d’entrée. Celle qui permet aux jeunes de découvrir la vie municipale, celle qui permet aux élus d’écouter les attentes de la jeunesse, mais aussi celle qui permet que des projets souhaités par les jeunes émergent et se réalisent. En ce moment, la ville réhabilite un parcours urbain, c’est une idée qui vient du CJA. Je tiens à ce que le CJA ne se referme pas sur lui-même. Il est facile de se satisfaire d’un petit groupe de jeunes intéressés et efficaces qui montent des projets. Mais je veux qu’on aille chercher les jeunes là où ils sont, en permanence, et qu’on les invite régulièrement à faire partie du Conseil.

Quelle est la spécificité de ce conseil par rapport aux autres instances de démocratie locale ?
Y.B. : Il y a selon moi deux spécificités majeures au CJA. D’abord le temps. La temporalité des jeunes n’est pas celle des adultes installés. Ils bougent beaucoup, s’engagent pour quelques mois. Ils raisonnent en terme d’année scolaire. Il faut s’adapter à ce rythme particulier. Ensuite la responsabilité. Les jeunes qui participent au CJA se sentent investis d’une mission importante. Ils le font avec sérieux et solennité. En réunion, ils s’appellent « conseiller » entre eux. Cela bouscule les codes, les idées préconçues, c’est très positif.

« Une meilleure prise en considération des besoins et des attentes des jeunes », c’est l’une des missions du CJA. Les rencontres récentes avec les jeunes d’Allonnes vous ont-elles déjà permis d’en recenser certains ?
Y.B. : Les jeunes sont très préoccupés par l’aide aux populations défavorisées. Parmi les projets qu’ils ont retenus pour cette année, il y a ce voyage humanitaire au Sénégal. Ils ont cette générosité, ce côté ambitieux, qui décoiffe et que nous devons accompagner. Mais il est très difficile de s’extraire des difficultés quotidiennes. Dans certaines de nos rues, il y à 30 à 35% de chômage chez les moins de 30 ans. Ce sont les premières victimes de la crise de notre système. Au niveau local, nous devons investir de l’humain en direction des jeunes, et leur donner les clefs d’accès à la vie publique.

 

 

Témoignage de Pauline, membre du CJA

“Le CJA c’est un espace pour que ce dont nous parlons entre nous ne reste pas des paroles en l’air mais puisse se concrétiser. Si notre idée est retenue, nous pouvons la réaliser à plusieurs. Notre force c’est justement d’être ensemble et de mettre en commun nos compétences. “

Focus sur l’ANACEJ

L’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes a été créée il y a près de 25 ans pour promouvoir la participation des enfants et des jeunes à la décision publique et leur concertation au niveau local avec les élus, et pour accompagner les collectivités locales dans la mise en place d’instances de participation des jeunes. Pour plus d’infos : anacej.asso.fr

Fiche d'identité de la communeLe projet en chiffresPour aller plus loin
  • Commune : Allonnes
  • Département : Sarthe (72)
  • Région : Pays de la Loire
  • Population : 11 097 habitants
  • Maire : Gilles Leproust (PCF)
  • Site internet : www.allonnes.fr
  • 16 participants de 13 à 25 ans
  • 3 projets en cours de réalisation
  • 4 missions
  • 150 spectateurs attendus pour la soirée « Jeunes talents » au mois d’avril
  • 100 euros déjà récoltés pour le voyage humanitaire
  • 1000 Mini-Bountys et Mini-Carambars mangés lors des réunions de travail

Publié dans :
Scroll To Top