Lormont – La Buttinière, pôle de coopération économique

Crédits : RCR/Artotec

A l’heure où le gouvernement conduit une réflexion sur la redéfinition de l’objet social de l’entreprise et souhaite rassembler les acteurs innovants de la société civile sous la bannière “French Impact”, la commune de Lormont s’apprête à démarrer les travaux de son futur pôle d’innovation sociale et de coopération économique. Le site retenu, La Buttinière, propriété de Bordeaux Métropole, est déjà un pôle d’échange intermodal avec la présence du tramway, d’une gare de TER et d’un parc relais. Cette situation privilégiée n’a pas échappé aux associations et coopératives qui ont choisi de s’y implanter dès 2013 et s’emploient aujourd’hui à y bâtir un projet commun : le Seize [ ] neuvième. Depuis l’automne 2015, la coopérative Tiers lieu{x} accompagne la structuration du pôle d’innovation sociale dans le cadre de ce projet, financé conjointement par Le fond social européen et Bordeaux Métropole.
Le futur bâtiment de 2400 m² hébergera des entreprises, accueillera les usagers du pôle intermodal, comme les habitants des 177 futurs logements ainsi que les entrepreneurs des quartiers prioritaires dans le cadre d’un accompagnement au développement.

Pourquoi ?

La Rive Droite de la Garonne est un territoire à l’urbanisation dense et récente dont la plupart des programmes de construction datent de l’Après-guerre. La volonté des mairies concernées et de Bordeaux Métropole est de faire de ce site un laboratoire de la ville intelligente, durable. La stratégie adoptée se développe autour de quatre thèmes : “la ville habitée, la ville active, la ville nature, la ville incarnée”. Avec le Seize [ ] neuvième, Lormont et les communes alentours font le pari d’un habitat dense mais diversifié, assorti d’un pôle d’emploi attractif pour les entreprises, dans un cadre naturel riche et typique, à préserver.  Le Projet de la Buttinière s’inscrit dans un programme plus large d’élaboration d’un écosystème de l’innovation sur la Rive Droite pour contribuer à l’objectif de création de 75 000 emplois métropolitains à l’horizon 2030, soit environ 7 000 emplois à la seule échelle de la Rive Droite.

Comment ?

Pour maintenir une organisation souple, les différents acteurs publics de ce projet se sont réunis en Groupement d’Interêt Public : le GIP GVP Rive Droite (Groupement d’Intérêt Public du Grand Projet des Villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac). Ce GIP fonctionne en contact étroit avec différents opérateurs privés notamment pour le logement et les transports. Le Projet Seize [ ] neuvième est né du souhait de Bordeaux Métropole de développer l’offre de logements près des axes de transports collectifs préexistants : le futur pôle d’innovation sociale est inséré au cœur d’une mutation de plus grande envergure qui mélange habitat privé et social, pôle territorial de coopération jeunesse, services, commerces, espaces publics et il réunit les villes de Lormont et Cenon. Enfin, la proximité immédiate de multiples commerces, équipements et services (polyclinique, centre commercial, Maison des Sports, lycées) préexistants renforcent l’évidence d’une implantation sur la Rive Droite, un territoire métropolitain déjà très actif.

Quel bilan ?

Aujourd’hui, on “passe” à la Buttinière, on ne s’y rend pas, on ne s’y arrête pas. L’ambition du Seize [ ] neuvième est de faire de la Rive Droite un espace de vie de la métropole bordelaise. Autour de Belin Promotion et des architectes RCR ARTOTEC, retenus par Bordeaux Métropole et La Fabrique de Bordeaux Métropole, la gouvernance qui a été mise en place associe non seulement les opérateurs directs, mais aussi des institutions partenaires engagées au titre de l’intérêt collectif. Tous travaillent ensemble depuis plus de 2 ans pour concevoir et mettre en œuvre collectivement un projet innovant et porteur dont le pôle d’innovation sociale est un élément emblématique avec une offre de formation sur l’entrepreneuriat, la coopération et des filières économiques stratégiques pour la métropole (tourisme, restauration/hôtellerie, services à la personnes, numérique, eco-construction), des espaces de travail individuels et mutualisés (coworking, centre d’affaires de quartier, bureaux, salles de conférence).

Le projet en photos

 Interview de Jean Touzeau, maire de la ville de Lormont

Comment le projet du pole d’innovation sociale a-t-il été accueilli par les habitants ?

Ce site, véritable porte d’entrée sur la Métropole, n’a pour l’instant pas d’habitation en proximité. C’est tout le sens de la démarche du programme 50 000 logements lancé par la Métropole, qui consiste à urbaniser des sites en cœur d’agglomération, aujourd’hui dépourvus d’habitants.
A défaut d’habitants, ce site est fréquenté par des milliers d’usagers quotidien puisqu’il s’agit du premier parc-relais de la Métropole ainsi que du premier pôle intermodal. Ainsi ce projet a été très bien accueilli tant par les usagers que par les lormontais car il valorisera formidablement un site aujourd’hui monofonctionnel.

Quel sera l’apport du futur pôle de la Buttinière pour la ville de Lormont ?

L’apport de ce projet se situe dans sa programmation mixte qui répond parfaitement aux problématiques communales.
Le projet s’organise autour des enjeux de mobilité (agrandissement du parking-relais, création d’une maison de la mobilité), de logements (logement abordable, accession à la propriété, logement libre), de logements des jeunes (habitat jeune), de développement économique (création d’un pôle d’innovation sociale) et de services. Cette polarité et cette centralité permettront au projet de rayonner sur la Rive Droite et l’agglomération.

Le GIP GPV Rive Droite – Groupement d’Intérêt Public du Grand Projet des Villes de Bassens, Lormont, Cenon et Floirac permet-il aux différentes collectivités de travailler facilement ensemble ?

Le GIP GPV a été créé pour impulser, piloter, coordonner les projets de renouvellement urbain de la Rive Droite. Aujourd’hui, les 4 communes ont achevé la majeure partie de cette formidable mutation. Le GIP GPV s’est ainsi repositionné sur des champs nouveaux et élargis en gardant une vision supra-communale du développement du territoire. Ce groupement permet effectivement de travailler intelligemment ensemble mais également de peser sur la Métropole en portant des projets inter-communaux ambitieux. La Buttinière en est un parfait exemple.

 

Fiche d'identité de la communeLe projet en chiffresPour aller plus loin
  • Commune : Lormont
  • Département : Gironde
  • Région : Nouvelle-Aquitaine
  • Population : 22 131 habitants
  • Maire : Jean Touzeau (Parti Socialiste)
  • Site internet : www.lormont.fr
  • 177 logements en construction :
    45% logements foyer jeunes travailleurs en locatif social,
    17% en accession sociale,
    20% en accession abordable,
    18% en accession libre.
  • Plus de 2000 m² dédiés à l’innovation sociale
  • 9000 m² d’espaces publics
  • Un projet intégré au cœur de 65ha d’espaces verts