Skip to content

La Fête de la République de Chenôve, moment de partage autour des valeurs républicaines

Maire de Chenôve avec la femme qui a servi de modèle pour la Marianne de Chenôve

En juillet 2018, Thierry Falconnet, maire de Chenôve (21) signait avec de nombreux élus  municipaux une tribune pour la réconciliation nationale et le retour de la République dans les quartiers urbains fragilisés.

Dans la continuité de cette résolution, la ville de Chenôve nous a proposé la présentation d’une forme d’expression ludique et fédératrice de la République et des valeurs humaines dans les  banlieues.  Focus sur la Fête de la République célébrée le 21 septembre dernier. Véritable moment de partage citoyen autour des valeurs républicaines d’Égalité, de Liberté et de Fraternité, mais aussi de laïcité et de solidarité. 

 

 

Pourquoi ?

Depuis trois ans, la ville de Chenôve organise chaque année sa Fête de la République le 21 septembre, date d’anniversaire de l’abolition de la royauté et journée internationale de la paix. Cette célébration devenue un marqueur phare de l’année, permet à la ville de lancer sa saison culturelle. Elle est également l’occasion pour les chenevelier (e) s de se retrouver et de promouvoir des valeurs communes qui fondent l’idéal républicain et ses institutions.

Comment ?

Pour que cette fête soit celle de la convivialité et du partage, avec les petits comme avec les plus grands, un jeu de piste a été organisé pour partir à la (re)découverte de la ville et de son patrimoine. À chaque point de passage, les participants ont dû répondre à plusieurs questions afin d’obtenir les pièces du puzzle à reconstituer pour ensuite profiter du « goûter républicain ». Devant une salle des fêtes comble, les associations de la ville ont enfin présenté le fruit de leur travail collaboratif mené durant une année sur la manière dont les valeurs républicaines sont incarnées au quotidien par leurs bénévoles. Pour suivre pas à pas ce travail, un film documentaire a été réalisé et diffusé à l’occasion de la Fête de la République. Une œuvre a été aussi co-construite par l’association “La 25ème heure” avec les associations participantes, à la hauteur de leur engagement au service des habitants.

L’événement a également été l’occasion de dévoiler la Marianne de Chenôve, véritable allégorie républicaine. Un appel à projets a été lancé en 2018 et a permis de présenter trois Mariannes. C’est l’oeuvre réalisée par l’artiste Don Matéo qui a remporté la majorité, à l’issue d’un vote citoyen qui a compté plus de 2000 participants. Elle orne désormais l’une des façades de l’Hôtel de Ville.

Quel bilan ?

Samedi 21 septembre 2019, la Marianne de Chenôve a donc été accueillie par de très nombreux habitants, aux côtés du maire Thierry Falconnet et des conseillers municipaux, du 1er vice-président de Dijon Métropole, Pierre Pribetich, ainsi que du préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et de la Côte-d’Or, Bernard Schmeltz.

Au total, plus de 500 personnes ont participé à la 3ème édition de la Fête de la République chenevelière pour célébrer les valeurs d’Égalité, de Liberté et de Fraternité autour de cette figure symbolique qui orne désormais l’une des façades de l’Hôtel de ville.

Le projet en photos

 

Interview de Thierry Falconnet, maire de Chenôve et 2ème vice-président de Dijon métropole.

 

©jonasjacquel

Selon vous, en quoi la Fête de la République chenevelière constitue-t-elle une réponse à la question de l’intégration, particulièrement présente dans les débats actuels ?

Il y a maintenant trois ans, nous avons décidé de commémorer, ici à Chenôve, le 21 septembre 1792 qui marqua l’An I de notre République. À cette date, la Révolution française et la Convention mirent fin à des siècles de monarchie absolue de droit divin, de règne sans partage et de privilèges révoltants. Le Peuple, jusqu’alors considéré comme indigne de décider par et pour lui-même, acquit sa souveraineté. Il était désormais au cœur d’un système politique fondé sur les valeurs humanistes et universelles de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. A l’heure actuelle, célébrer et rappeler avec force et vigueur ces valeurs, surtout avec les plus jeunes, s’avère non seulement utile, mais indispensable.

De nombreux symboles peuvent honorer la République, pourquoi Chenôve s’est-elle orientée vers la Marianne?

Marianne est l’incarnation de la République et de ses valeurs. Figure féminine tantôt joyeuse et triomphante, tantôt grave et inquiète, sans cesse revisitée, Marianne est à la fois « nous tous » et « chacun ou chacune d’entre nous ». Elle est le visage atemporel de la République reconnu et partagé par tous les Français, par tous les citoyens. Au fil des siècles, Marianne a eu mille et un visages, a été représentée mille et une fois. Choisir une Marianne POUR Chenôve, la Marianne DE Chenôve était une évidence pour la municipalité que j’ai le plaisir de conduire.

Plusieurs artistes étaient en concurrence pour réaliser une représentation de la Marianne, comment s’est déroulée la pré-sélection des artistes ? Au final, y a-t’il eu de la déception pour les artistes non retenus par le vote citoyen ?

Nous avons lancé un appel à projets auprès de tous les artistes qui souhaitaient s’investir dans le cadre de cette initiative. Notre objectif était de sélectionner 3 esquisses afin de les soumettre aux chenevelières et aux cheneveliers (les habitants de Chenôve). Nous avons constitué un jury de présélection constitué d’élus qui a désigné trois projets. Puis ces projets ont été soumis à la population. Si je peux comprendre que chaque artiste qui a concouru aurait aimé être sélectionné, il n’y a pas eu de manifestation de déception car les « règles du jeu » étaient connues de tous dès le départ. Au final, ce sont les habitants qui ont choisi majoritairement, par votation populaire, l’œuvre de Don Mattéo qui a été graphée sur une des façades de l’Hôtel de Ville. Ce vote populaire souverain ne pouvait être contesté.

Quelle place a été accordée au monde associatif dans l’organisation d’un évènement d’une telle envergure ? Comment avez-vous associé les acteurs de la société civile, associations, habitants, à cette manifestation ?

Cette année, nous avons invité les acteurs du monde associatif à réfléchir et à échanger sur la signification du triptyque républicain. Investis d’ordinaire dans le sport, la culture, la solidarité, le lien social, la protection de l’environnement, l’éducation populaire ou encore l’échange intergénérationnel, ils se sont retrouvés pendant plusieurs semaines pour partager et confronter leur vision de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité dans le cadre d’ateliers thématiques. Les débats, les échanges et les points de vue ont été retranscrits dans un court métrage produit par un jeune réalisateur de Chenôve, Kevin Blanchard. Ce film a été diffusé le 21 septembre dernier devant plus de 400 personnes en Salle de Fêtes, en présence notamment du Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté.

L’évènement est ouvert à tout public chaque année depuis sa création, le jeune public est-il sensible à l’événement, aux valeurs de la républiques et ses symboles ?

Oui, et d’ailleurs cette manifestation s’adresse à lui tout particulièrement. Cette année par exemple, la ville a organisé un après-midi citoyen au cours duquel chacun(e), petit.(e)s et grand.(e)s,  jeunes et moins jeunes ont pu venir apprendre, jouer, partager et échanger de manière conviviale et ludique dans six lieux différents de notre ville. De nombreux enfants ont participé avec leurs parents à un jeu de piste à travers la ville à la recherche de pièces d’un puzzle (la Liberté d’Eugène Delacroix) pour pouvoir les assembler dans la cour d’honneur de l’Hôtel de Ville. Pour se remettre de leurs émotions et de la chaleur encore vive à cette date, ils ont pu se rafraîchir autour d’un goûter républicain.

L’inauguration de la Marianne de Chenôve a eu lieu le 21 septembre dernier. Quel souvenir garderez-vous de ce moment fondateur ?

Au-delà des visages illuminés par ce moment convivial que nous avons passé, je garde en mémoire ce que m’a confié un habitant ce week-end là, le visage illuminé d’un grand sourire  « maintenant, le regard bienveillant de Marianne veille sur Chenôve »

 

Fiche d'identité de la communauté d'agglomérationLe projet en chiffresPour aller plus loin
  • Nom : Chenôve
  • Département : Côte-d’Or (21)
  • Région : Bourgogne-Franche-Comté
  • Population : 13 802 habitants
  • Maire : Thierry Falconnet
  • Site internet : https://www.ville-chenove.fr
  • 3ème édition de la Fête de la République chenevelière
  • Un vote citoyen qui a réuni plus de 2000 suffrages. (choix de la Marianne de Chenôve)
  • Plus de 500 personnes présentes à la 3ème édition de la Fête de la République

 

Publié dans :
Scroll To Top