Trois politiques publiques à revoir en priorité : logement, formation professionnelle et “intervention sociale”

Gérarld Darmanin a présenté ce jeudi 20 juillet en séance plénière à l’Assemblée nationale, dans le cadre du débat d’orientation budgétaire, “la feuille de route” devant permettre “d’atteindre tous les objectifs qui conditionneront le quinquennat”.
La ligne aux vagues allures de syllogisme développée par le ministre de l’Action et des Comptes publics a été claire : “Tout est lié à la réduction du poids de nos dépenses publiques. Parce que nous réduirons le poids de nos dépenses publiques (…), nous parviendrons à diminuer les impôts et les charges, nous libérerons le pouvoir d’achat de nos concitoyens et nous libérerons l’entreprise. Parce que nous réduirons le poids de nos dépenses publiques, nous réduirons le déficit et, partant, la dette.” Une “révolution copernicienne”, assure-t-il.

Pour en savoir plus :
Caisse de dépôts / Actualités Localtis – du 20 juillet 2017

 

Publié dans : ,