Skip to content

Pourquoi les quartiers populaires ne s’emparent pas du grand débat

Inquiets face au « silence des plus précaires », certains associatifs et élus tentent malgré tout de mobiliser ces territoires afin qu’ils ne « passent pas à la trappe ». Ce sont les grands absents du débat national. Du moins pour l’instant. Les quartiers populaires sont à peine mentionnés dans la lettre aux Français d’Emmanuel Macron, ils ne sont pas évoqués par les membres du gouvernement, ni cités par les différents animateurs de cette grand-messe démocratique.

Pour en savoir plus : Le Monde – du 24 janvier 2019

Publié dans :
Scroll To Top