Skip to content

Politique de la Ville : un mal nécessaire ?

On l’appellera ‘’l’appel de Grigny’’. Il a été lancé ce lundi dans la ville du même nom (dans le département de l’Essonne) par plusieurs dizaines de maires réunis en ‘’états généraux de la politique de la ville’’. Des maires inquiets. Le gouvernement a supprimé cet été une partie des crédits alloués à cette politique : plus de 46 millions d’euros, auxquels il faut ajouter la baisse du nombre d’emplois aidés. Pour ces élus locaux, ces coupes budgétaires sont d’autant plus inquiétantes qu’ils font le constat d’une détérioration du climat social dans de nombreux quartiers.
Pour en savoir plus : France Culture / Du grain à moudre – du 16 octobre 2017

Scroll To Top