Politique de la ville – Le chômage avait un tout petit peu diminué en 2015, 2016 et 2017 dans les quartiers

L’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) a rafraîchi ses données sur l’emploi dans les quartiers prioritaires. La bonne nouvelle, c’est que le taux de chômage baisse depuis trois ans.  “Troisième année consécutive de baisse du taux de chômage en quartiers prioritaires.” Sous ce titre optimiste et accrocheur, l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) publie, en ce mois de novembre 2018, une série de cinq fiches, sur le thème du développement économique et de l’emploi dans les quartiers, fraîchement actualisées par les données de l’enquête emploi 2017 de l’Insee.
2017 est en effet cette “troisième année” de baisse de chômage dans les quartiers. Il était alors de 24,7 %, contre 25,3 % en 2016, 26,4% en 2015 et 26,7 % en 2014. Bonne nouvelle, pourrait-on dire, sauf que “le rythme de cette baisse ralentit”, note Pascal Dieusaert, le rédacteur des cinq fiches. Et la tendance risque de se ré-inverser avec la réforme des contrats aidés engagée par le gouvernement à l’été 2017, avec des répercussions dès 2018 (voir nos articles ci-dessous). “En 2016, des volumes importants de contrats aidés ont été mis en œuvre, ces derniers bénéficiant notamment aux habitants des quartiers prioritaires. En 2017, ils ont sensiblement diminué (38.500 nouveaux bénéficiaires, contre 58.400 un an plus tôt, ce qui pourrait contribuer au ralentissement de cette baisse du chômage dans les quartiers prioritaires”, anticipe Pascal Dieusaert.

Pour en savoir plus : La Banque des territoires – du 28 novembre 2018

Publié dans : ,