Skip to content

Mineurs radicalisés ou en danger de radicalisation violente

Une prise en charge très encadrée pour favoriser la réinsertion dans la société. En octobre 2018, la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la Justice a publié une note afin de rappeler les dispositifs existants en matière de prise en charge éducative des mineurs radicalisés ou en danger de radicalisation violente. « Il faut d’abord viser l’instauration d’une relation éducative forte qui se substitue à celle des recruteurs djihadistes »
Interview d’Agathe Muriot, rédactrice au bureau des méthodes et de l’action éducative au sein de la DPJJ.

Pour en savoir plus : Ministère de la Justice – du 02 janvier 2019

Publié dans : ,
Scroll To Top