Skip to content

Le Service National Universel, un grand projet magique ?

Dans son édito ce mercredi François Mandil revient sur les résultats du questionnaire en ligne du gouvernement en direction des jeunes à propos du Service National Universel. Je crois qu’on ne mesure pas vraiment l’ampleur du projet du SNU, le Service National Universel. Il devra concerner 800.000 jeunes par an. C’est énorme. Je rappelle que le Service militaire ne touchait que 25% d’une classe d’âge (la moitié des garçons et aucune fille). Le SNU, ce sera 100%. Sans parler évidemment du sens et des objectifs, on n’est pas du tout dans les mêmes proportions et cette masse amène énormément de complexité. Le gouvernement vient de rendre public le résultat de son questionnaire en ligne en direction des jeunes mais auquel tout le monde pouvait répondre autant de fois qu’il voulait. Le CNAJEP, la coordination des associations de jeunesse et d’éducation populaire, a commandé une enquête, scientifique celle-ci, à l’IFOP, auprès de 1000 jeunes représentatifs des 15-25 ans et il en ressort quelques informations intéressantes.

Pour en savoir plus : RCF – du 27 novembre 2018

Publié dans : ,
Scroll To Top