Le « cri d’alarme » des habitants des quartiers populaires

La Fédération des centres sociaux et socioculturels de France constate, dans un rapport, une augmentation du “sentiment d’abandon” dans les quartiers populaires. Face à la disparition de services publics et de commerces, à des transformations profondes de leurs lieux de vie, les habitants demandent que leur parole “soit véritablement écoutée et prise en compte”.

Pour en savoir plus : La Gazette des communes – du 15 janvier 2019

Publié dans : ,