Le CGET identifie les facteurs d’attractivité des territoires pour les jeunes médecins

Alors que se tenait à Vesoul, en présence du chef de l’Etat et du Premier ministre, le comité interministériel aux ruralités…, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) publiait, dans sa lettre “En Bref”, une courte note sur “l’installation des jeunes médecins généralistes dans les territoires”.
L’accès aux soins est en effet partie intégrante du soutien aux espaces ruraux, avec trois mesures annoncées – ou confirmées – dans le cadre du plan annoncé par François Hollande : la signature de 1.700 contrats de service public pour favoriser l’installation de jeunes médecins, la fixation d’un objectif de 1.000 maisons de santé en service à l’horizon 2017 et la formation de 700 médecins correspondants du Samu.

Pour en savoir plus :
http://www.localtis.info – du 17 septembre 2015

 

 

Publié dans :