Skip to content

Inaction climatique : et si les collectivités étaient concernées…

La lutte contre le changement climatique a pris un virage judiciaire, le 14 mars, avec le dépôt d’un recours en inaction contre l’Etat. […] Dans le recours de « L’affaire du siècle », les associations veulent démontrer que l’Etat a une obligation générale de lutte contre le réchauffement climatique, inscrite à la fois dans des textes généraux, comme la Charte de l’environnement, et dans les textes européens et internationaux, ainsi que des compétences spécifiques prévues par la loi.
Des obligations étatiques qui n’ont pas échappé à certains élus locaux. Damien Carême, maire écologiste de Grande-Synthe (Nord), ville à risque de submersion marine, a déjà déposé un recours contre l’Etat le 23 janvier, estimant que ce dernier ne prend pas toutes les mesures possibles en matière de lutte contre le réchauffement climatique pour protéger sa commune, face à la montée des eaux qui menace le littoral du nord de la France.

Pour en savoir plus : La Gazette des communes – du 10 avril 2019

Publié dans : ,
Scroll To Top