Skip to content

Grand débat : des hôpitaux parisiens au bord de craquer

Il devait être près de 19 heures lundi soir, à l’hôtel Scipion, dans le Ve arrondissement, où se tenait la conclusion des sept débats qui avaient eu lieu en mars dans les hôpitaux parisiens. L’ambiance est lourde et incertaine. Martin Hirsch, directeur de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), et Aurélien Rousseau, directeur de l’Agence régionale de santé de l’Ile-de-France, sont présents. A quelques centaines de mètres, Notre-Dame est en feu. Ahurissant télescopage, car à entendre les uns et les autres, l’AP-HP s’embrase dans bien des endroits. Depuis lundi matin, en effet, il y a un mouvement de grève dans les services d’urgences du plus grand CHU français ; quatre hôpitaux ont ainsi rejoint le mouvement entamé le 18 mars à l’hôpital Saint-Antoine (Paris) par la CGT, et SUD a annoncé lundi avoir déposé quatre nouveaux préavis à Cochin, Robert-Debré, au Kremlin-Bicêtre et à l’hôpital européen Georges-Pompidou.

Pour en savoir plus : Libération – du 16 avril 2019

Publié dans : ,
Scroll To Top