Skip to content

De Beyrouth à Vitry, les fresques géantes de Potato Nose

Jad El Khoury alias Potato Nose n’a pas peur du vide. Ni à Beyrouth, ni à Vitry. Sauf sans doute celui qui est laissé sur les immenses façades d’immeubles gris. Cet architecte de formation, Libanais, a terminé mercredi une fresque géante avenue Barbusse. Tout près des fameux « guerriers bantous », devenus un symbole de la ville.
« On a fait une balade et j’ai choisi ce mur-là », raconte l’artiste de 28 ans. Une balade avec Jean-Philippe Trigla, de Vitry’n Urbaine. C’est grâce à l’association bien connue des fans de street art et l’office public de l’habitat (OPH) de la ville que ce projet, baptisé « connection », a pu avoir lieu…

Pour en savoir plus :
Le Parisien – du 12 juillet 2017

 

 

Publié dans : ,
Scroll To Top