Agence nationale du sport : la rapporteure spéciale exprime ses inquiétudes

La députée Perrine Goulet exprime “d’extrêmes réserves” sur le remplacement du CNDS par la future agence, surtout à l’approche des JO : place de l’État, choix de l’échelle régionale pour la définition des projets et la répartition des financements, “absence de priorité” donnée aux territoires aux besoins les plus forts, “préparation insuffisante”…

Pour en savoir plus : La Banque des territoires (groupe La Caisse des dépôts) – du 11 décembre 2018

Publié dans : ,