Thierry Coudert, préfet de l’Eure répond à Driss Ettazaoui, vice-président de l’agglomération EPN et en charge de la politique de la ville

Le préfet de l’Eure Thierry Coudert n’a pas manqué de réagir aux affirmations de Driss Ettazaoui (MoDem), à propos du « désengagement de l’État » dans les quartiers prioritaires. Pour le Préfet, « le gouvernement a annoncé la sanctuarisation du budget de la politique de la ville pour le reste du quinquennat et a rappelé l’attention qu’il portera aux contrats aidés dans ces quartiers. L’État ne se désengage pas : il fixe des orientations, conjointement avec les collectivités locales, sélectionne les projets qui y répondent le mieux et ne saurait financer les acteurs qui ne remplissent pas les missions décidées ».
Pour en savoir plus : Paris Normandie – du 09 octobre 2017

Publié dans : ,

DECOUVREZ LES VOEUX 2018
DE MARC VUILLEMOT
PRESIDENT DE VILLE & BANLIEUE