Grande-Synthe : un an après, la “Forêt” pousse petit à petit

À l’été 2017, c’était un beau projet qui naissait, entre deux franchises de restauration rapide, sur une plaine végétale de 5300 m2. Portée par l’association la Forêt qui se mange, cette envie de faire naître un lieu où chaque habitant pourra venir cueillir de quoi se nourrir est sur de bons rails. « Un an après, le bilan est positif », assure Carole Coulon, présidente de l’association. Après une première année, le bilan est positif, même si les dégradations minent le moral des bénévoles.
Pour en savoir plus : Le Phare dunkerquois – du 27 août 2018

 

Publié dans : ,