Un plan pour les jeunes sous main de justice

Ils sont à peu près 70 000, dont 23 000 en milieu fermé et 47 000 en milieu ouvert, avec des handicaps sérieux face à l’insertion professionnelle et de sérieux risques de récidive.
L’accord signé entre les ministères du Travail, de la Justice et l’Union nationales des missions locales (UNML) vise d’abord à leur faciliter l’accès à l’emploi.

L’accord comprend d’abord le recrutement expérimental de 50 conseillers Justice supplémentaires au sein des missions locales, chargés d’intervenir dans des établissements pénitentiaires ou des lieux d’hébergement pour gérer le nouveau système d’allocation qui leur est destiné dans le cadre de la nouvelle loi de finances ; et surtout pour mieux les accompagner vers la formation et l’emploi, à partir de qualifications souvent faibles.

Pour aller plus loin :
L’accord-cadre de partenariat
L’accord cadre jeunes sous main de justice est signé. Réseau des missions locales, du 7 mars 2017
– 50 conseillers justice déployés dans les missions locales pour l’insertion des jeunes sous main de justice
. Par Emilie Zapalski – Localtis, du 8 mars 2017
Les entreprises, principales partenaires des missions locales pour améliorer l’emploi des jeunes. Par Audrey Minart – La Gazette des communes, du 9 mars 2017

Publié dans : ,

DECOUVREZ LES VOEUX 2018
DE MARC VUILLEMOT
PRESIDENT DE VILLE & BANLIEUE