L’école, une « bulle d’oxygène » pour les migrants de Grande-Synthe

[…] « Qu’importe finalement le nombre, défend Nathalie Benalla, directrice de l’école Curie où une vingtaine d’enfants du campement se sont relayés depuis la rentrée, sept à huit régulièrement… mais aucun ce lundi. L’école n’en joue pas moins son rôle : être une porte d’entrée dans la cité, faire vivre les valeurs de la République pour ces enfants du bout du monde mais aussi pour ceux d’ici. » Une mission que la communauté éducative, sur ces anciennes terres sidérurgiques marquées par les vagues d’immigration successives, a relevée avec volontarisme. « Avec exemplarité, même, raconte Carole Boyer, inspectrice de la circonscription : Je n’ai pas eu besoin de défendre le projet. Dès le départ, je n’avais face à moi que des directeurs d’école partants ! »…

Pour en savoir plus :
www.lemonde.fr – du 7 février 2017

Publié dans : ,

DECOUVREZ LES VOEUX 2018
DE MARC VUILLEMOT
PRESIDENT DE VILLE & BANLIEUE