Grande-Synthe, une ville participative

Durable et solidaire, Grande-Synthe conjugue écologie et lutte contre les inégalités sociales. Influencé par le mouvement de transition, très actif ces dernières années de l’autre côté de la Manche, son maire Damien Carême souhaite impliquer ses concitoyens dans la gestion de leur ville. Non content de faire de Grande-Synthe un véritable laboratoire de développement durable, il a également doté la ville de plusieurs instances participatives qui permettent de renforcer le vivre ensemble, les échanges et le respect mutuel. Il veut ainsi donner aux Grand-Synthois l’opportunité d’être des citoyens actifs, notamment à travers le budget participatif, dernier né de la riche panoplie de cette ville durable et participative.

Pourquoi ?

la Ville de Grande-Synthe a adopté ces dernières années une véritable démarche participative, élément essentiel de la démocratie de proximité.

Le budget participatif se propose donc de renforcer le lien social au sein des quartiers de la ville et d’améliorer le cadre de vie des Grand-Synthois conformément à leurs propositions.

L’enveloppe totale allouée à ce budget participatif s’élève à 500 000 euros.

De l’idée à la réalisation, les habitants peuvent ainsi s’impliquer dans les décisions d’aménagement de leur ville.

Ils deviennent ainsi de véritables parties prenantes de l’amélioration et de la transformation de leur cadre de vie.

Comment ?

En mars 2016, le Conseil municipal a voté la mise en place du premier budget participatif de Grande-Synthe.

Fin avril 2016, un appel à projets est lancé. 19 dossiers sont alors soumis par les habitants jusqu’à la mi-mai, date limite de dépôt des projets.

Lors d’un « grand oral » qui s’est tenu le 18 juin 2016 à l’Atrium, chaque porteur de projet, ou regroupement d’habitants, a pu exposer et défendre sa proposition. Environ 150 personnes – élus, techniciens et habitants – ont assisté à ce grand oral.

Au total, 16 projets ont été présentés. Ils portaient sur la pratique sportive (mouv’roc, point vitalité urbaine au Courghain ; espace santé dans le parc du Moulin ; équipements sportifs urbains au Stadium), l’écologie (éco-chalet à la maison de quartier Europe), l’environnement mais aussi sur la création d’espaces de convivialité et de rencontres (jardin pour la halte-garderie, coin pique-nique aux Deux-Synthe, pergolas dans les jardins partagés, aménagement du parc urbain de l’Albeck…).

Au cours de l’été 20016, les services techniques de la Ville ont ensuite étudié la faisabilité de ces projets d’un point de vue juridique, technique et financier. Ils ont ainsi écarté 4 projets pour n’en retenir finalement que 12.

Puis un vote démocratique a été organisé les 16 et 17 septembre 2016.

Tous les habitants de plus de 16 ans étaient invités à se prononcer sur les 12 projets en lice en déposant un bulletin de vote dans les urnes disposées dans les maisons de quartier et à la mairie. Ils devaient inscrire 5 projets sur leur bulletin, en les classant par ordre de préférence. La participation s’est élevée à 311 votants.

Le projet d’aménagement d’un espace bien-être à la piscine de Grande-Synthe est celui qui a reçu le plus de suffrages.

Quel bilan ?

Le coût des 12 projets retenus lors de ce premier budget participatif s’élève à 326 700 euros.

Les sommes engagées vont de 7 923 euros pour la création du jardin de la halte-garderie des « Petits Fripons » à 56 600 euros pour l’aménagement du parc urbain de l’Albeck.

Comme la somme de 500 000 euros allouée n’a pas été atteinte, Damien Carême, maire de Grande-Synthe, a décidé que l’ensemble des 12 projets seront inscrits au budget 2017. Ils verront le jour dans le courant de cette même année.

Le projet en photos

Interview de M. Cuvillier, conseiller municipal à la démocratie participative

Qui a initié cette démarche de budget participatif ? Répond-elle à une demande des Grand-Synthois ou à une volonté politique ?

M. le Maire est à l’initiative du budget participatif qui est un outil complémentaire de la démocratie de proximité déjà très vivante dans les quartiers de la ville.

Il permet la co-décision des habitants de plus de 16 ans sur des aspects très concrets de la vie quotidienne. Le budget participatif s’inscrit dans la continuité de la politique de transition économique, sociale et environnementale menée depuis 2011 sur la ville (jardins partagés, groupement d’achats, cantines bios…)

Le budget participatif illustre l’engagement de la municipalité pour que les habitants soient des moteurs de transformation de leur territoire.

Cette démarche a pour objectifs de :

  • mettre à disposition un fond budgétaire permettant aux habitants de s’investir dans des projets nouveaux, au plus proche de leur besoins et de leurs envies
  • permettre à chaque Grand-Synthois de contribuer de façon active à l’amélioration de la ville notamment en termes de travaux d’aménagement et d’investissements sur la voie publique.

Le budget participatif sera-t-il reconduit en 2017 ?

Oui, le budget participatif a vocation à être reconduit annuellement.

Quelle proportion du budget total de la ville ce budget participatif représente t-il ?

Le budget participatif représente :

  • 0,6% du budget primitif total
  • 3% du budget d’investissement

Une enveloppe de 500 000 euros sur des crédits d’investissements existants permettant à minima de financer

  • 5 projets de moins de 100 000 €
  • et 1 projet de plus de 100 000 € ( dans la limite de l’enveloppe maximale cumulée).

De plus, pour être éligible, un projet doit avoir des frais de fonctionnement n’excédant pas 5% du coût total du projet.

Quel bilan tirez-vous de cette première expérience de budget participatif ?

Pour sa première édition, le bilan du budget participatif se révèle tout à fait positif, malgré un temps de mise en œuvre assez court (environs 6 mois se sont écoulés entre le vote du budget participatif au Conseil Municipal et le vote des projets par les habitants). M. le Maire a pris la décision de réaliser les 12 projets soumis au vote car l’enveloppe de 500 000 € n’a pas été atteinte.

Le budget participatif a créé une bonne dynamique.

Les porteurs de projet ont porté de l’intérêt aux autres projets et ils ont échangé, créé des liens (notamment en inter quartier…).

Sur les 19 dossiers déposés, 12 projets vont voir le jour dans le courant de l’année 2017.
Les porteurs de projet se sont investis tout au long de la démarche.
311 grand-synthois de plus de 16 ans ont exprimé leurs choix concernant les projets proposés.

Pour l’année 2017, nous comptons apporter des améliorations qui porteront sur le calendrier et sur la communication.

Fiche d'identité de la communeLe projet en chiffresPour aller plus loin
  • Commune : Grande-Synthe
  • Département : Nord (59)
  • Région : Hauts-de-France
  • Population : 21 364 habitants
  • Maire : Damien Carême (EELV)
  • Site internet : www.ville-grande-synthe.fr
  • Une enveloppe de 500 000 € allouée au budget participatif
  • Le montant du premier budget participatif s’élève à 326 700 € 
  • 311 votants ont participé à la sélection des projets
  • 12 projets retenus lors de la première édition
Publié dans :

DECOUVREZ LES VOEUX 2018
DE MARC VUILLEMOT
PRESIDENT DE VILLE & BANLIEUE